2021, l'année sportive de Strava

Dernière mise à jour : 2 févr.

Strava, la célèbre application utilisée pour enregistrer et partager ses activités sportives, a dévoilé il y a quelques semaines ses chiffres de l’année 2021. Découvrons ensemble ce que les chiffres dévoilent des pratiques sportives dans le monde.


 

deux hommes cyclistes

Le plus important à retenir est le nombre d'utilisateurs de l'app, qui atteint les 95 millions ! Une augmentation des activités de 38 % a été notée sur l'année, pour un total de 1,8 milliard de séances au cours des 12 derniers mois. Cette augmentation est énorme ! C’est aussi une excellente nouvelle car cela veut dire que malgré la crise sanitaire, ces confinements ont permis à beaucoup de personnes ayant du temps libre de se rendre compte qu’elles aimaient le sport et qu’elles voulaient en pratiquer. Ces augmentations sont peut-être aussi liées à l'impossibilité de pratiquer les sports d'équipe et une réorientation vers la pratique individuelle (avec les sports d'endurance, très représentés sur Strava). Malgré tout, il est rassurant de voir que ce n’était pas seulement une lubie temporaire mais bien une mise en route car les chiffres n’ont pas pour autant baissé après les déconfinements, bien au contraire ! On remarque par ailleurs que les sports qui se démarquent davantage pour cette année 2021 sont tout de même la randonnée, la marche, le yoga et les exercices en salle.



 

Strava nous dévoile plusieurs chiffres dont un qui retient particulièrement notre attention : Parmi les coureurs qui se sont inscrits en 2020, 1,8 fois plus ont établi un nouveau record personnel (5 km, semi-marathon, etc.) cette année que l'année dernière.

Une belle preuve de motivation de la part des coureurs, qui nous rappelle à nouveau que le suivi de ses activités et le partage avec les proches et un beau moyen de dépassement de soi... Reste toujours à savoir comment s'entraîner, mais ça c'est notre travail chez Flit Sport : vous motiver et vous entraîner à moindre coût via notre application.


 

homme en snowboard

L'application souligne aussi la baisse des chiffres concernant les sports alpins tout simplement dû à la crise sanitaire car en ce début d’année 2021, les remontées mécaniques étaient fermées. Le ski alpin et le snowboard ont baissé de 37 % par rapport à la saison précédente. On compte sur vous pour faire grimper les chiffres sur la saison 2022 !

 


Personne qui marche dans un parc

Le bilan constate une grande proportion de marcheurs parmi les sportifs enregistrés sur l’application. La marche est devenue très populaire dans tous les âges et partout dans le monde... Et contrairement à ce que l’on pourrait se dire : non, ils ne marchent pas juste pour aller chercher le pain ou pour rejoindre leur voiture. Les personnes ayant renseigné régulièrement des marches enregistrent environ 2,5 à 4 heures par semaine. Ça fait loin la boulangerie...

Nous remarquons aussi que les marcheurs ne se limitent pas à ce sport car deux tiers d’entre eux sur Strava courent également ou font du vélo !


 

Il semble d'ailleurs que les coureuses et cyclistes femmes sont 2 à 4 fois plus susceptibles de télécharger des marches que les hommes.

D’après Strava, marcher contribuerait à la longévité de la motivation car les cyclistes et les coureurs qui marchent ont 16,1 % plus de chances d'être encore actifs six mois plus tard que ceux qui ne marchent pas.


 

Flaque d'eau dans une ruelle

La pandémie était évidemment un facteur essentiel pour analyser les différentes hausses et baisses d’activités dans le monde entier mais il ne faut pas négliger l’impact de la météo. Effectivement, nous avons eu affaire à beaucoup de problèmes météorologiques durant cette année dans différents pays.

Neige à Madrid, inondations à Nagano... cela a amené les sportifs déterminés à s’entraîner plus en salle pour pouvoir conserver leur activité tout en ne dépendant pas de la météo. Les activités intérieures ont augmenté de 55 % et 56 % respectivement !



 

Pour aller plus loin sur l'impact de la pandémie sur le running en France, on vous conseille la lecture de l'Observatoire du Running, par Sport Heroes et l'Union Sport & Cycle.